Méthodologie

L'approche méthodologique choisie consiste en un système de points. Plus les potentiels de promotion de la biodiversité sont réalisés de manière efficace, diversifiée et globale, plus un projet obtient de points. Un nombre de points minimum et maximum est attribué par projet et par indicateur, ainsi que des bonus.

Les valeurs référentielles sont dérivées et s'inspirent du système de la DGNB (2018), mais elles ont été simplifiées en vue d'en améliorer l'acceptation et l'utilisation. Sept indicateurs décrivent, par le biais de critères, les divers aspects et exigences liés à la promotion de la biodiversité en milieu urbain. Une distinction est faite entre trois types de critères:

  • Obligations: Ces exigences doivent être impérativement satisfaites dans chaque projet par rapport à la biodiversité. Si ces critères ne sont pas remplis, il faut agir.
  • Possibilités: Ces critères permettent d'obtenir des points. Plus les critères sont remplis, plus le projet obtiendra de points. 
  • Bonus: Les mesures spécifiques (en fonction du contexte) permettent d'obtenir des bonus.

Vue d'ensemble des indicateurs et de leur pondération

Chaque valeur référentielle existe à part entière et ne peut être compensée par une autre. Pour chaque valeur, il y a un nombre de points minimum et maximum. La valeur référentielle "Conservation des valeurs naturelles" est un bonus, car elle ne peut être concrétisée dans tous les projets.

Remarque importante: la méthodologie sera validée durant la période de juin à novembre 2023 conjointement avec l'Institut fédéral de recherche sur la forêt, la neige et le paysage (WSL).